Vous et moi...

Des croix, des petites croix, rien que des croix...

Passion que j'ai envie de partager, en toute simplicité !

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires... C'est toujours constructif !

Un petit cadeau de naissance, d'anniversaire, de mariage, de baptême ou juste pour l'envie de se faire plaisir à l'occasion d'une occasion ou pas, n'hésitez pas à me contacter : je brode aussi pour vous !!!!!
Mon adresse mail : nathal.c@free.fr

Vous...

dimanche 7 mai 2017

LONDON : 2nd O is done

A l'allure d'un escargot, LONDON avance....
Le second O est enfin terminé.


Pour l'histoire : The Tower Bridge


Le Tower Bridge est un pont de type dit pont basculant, ce qui lui permet de faire franchir la Tamise aux véhicules motorisés mais aussi de laisser passer les bateaux. On peut considérer qu'il appartient à la classe de pont dit Pont suspendu. Il est composé de granite pour sa façade, d'acier pour sa structure et de béton pour ses fondations. Il est situé entre les districts de Southwark et de Tower Hamlets, près de la tour de Londres dont il tire son nom (c'est d'ailleurs l'un des quatre ponts gérés par les services du lord-maire). Tower Bridge est situé dans la Pool of London (il marque la limite entre l’Upper Pool en amont, et le Lower Pool en aval).
Au moment de sa construction, le Tower Bridge était le plus grand (246 mètres de longueur et 65 mètres de hauteur) et le plus sophistiqué des ponts basculants jamais construits. Ce pont est célèbre dans le monde entier grâce à son architecture très particulière. Il est de style néogothique. Il est composé de deux grandes tours, d'une suspension rigide, d'un tablier s'ouvrant au passage des navires les plus hauts et de deux passerelles piétonnes parallèles au sommet. Les machineries du pont ouvrant sont ouvertes au public depuis 1982 sous forme de musée présentant le fonctionnement du mécanisme hydraulique qui permet depuis 1886-1894 (date de la construction du pont par Sir John Wolfe-Barry et Horace Jones) de soulever le pont à bascule.

La Tamise mesure à cet endroit 273 m de large. Le projet retenu est une combinaison de pont suspendu et basculant composé de deux travées suspendues de 82 m et d'une travée centrale de 61 m, constituée de deux poutres basculantes animées par un système hydraulique, de deux tours néo-gothiques à ossature métallique recouverte de granit de Cornouailles et de pierre de l'île de Portland, et de deux passerelles piétonnes, au sommet, accessibles par des ascenseurs ou des escaliers. Les passerelles permettent aux piétons de traverser pendant que le pont basculant est ouvert pour le passage des bateaux. Chaque bascule du pont basculant pèse environ 1 200 tonnes (dont un contrepoids de 410 tonnes). La machinerie originale était mise en mouvement par de l'eau sous pression, pompée dans six accumulateurs par des moteurs à vapeur. Depuis la modification de 1974, la machinerie est électro-hydraulique, c'est à dire que les moteurs des basculent fonctionnent maintenant à l’électricité et c'est de l'huile qui transmet la puissance. L'ancienne machinerie, dans l'ancienne salle des machines du sud du pont, est accessible au public.

dimanche 22 janvier 2017

LONDON

Avancée du 2ème O.


Rétrospective 2016

2016 a été pire que 2015... Je n'ai quasiment pas brodé.
L'envie n'est toujours pas revenue, je suis plutôt lecture depuis plusieurs mois.

Courant 2016, j'ai enfin terminé la Celtic Lady Automne.


La Celtic Lady de Noël n'est toujours pas finie car je ne me suis pas réapprovisionnée en perles !

Et mon 2ème ouvrage terminé de l'année est ce petit oiseau en cage...


Depuis tous ces mois, je n'ai toujours pas touché à mon Dear Jane et autres en-cours.
Certains week ends, je reprends le LONDON, histoire d'avancer un peu...
Affaire à suivre !!

Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous...

dimanche 27 novembre 2016

LONDON : D is done.

D is done...

1ère lettre brdoée...
L'Union Jack est représenté.



Le drapeau du Royaume-Uni, connu sous le nom d'Union Flag ou Union Jack, a été créé en 1603, après l'Union des Couronnes d'Écosse et d'Angleterre sous leur monarque commun Jacques Stuart (Jacques VI en Écosse et Jacques Ier d'Angleterre), laquelle survint une centaine d'années avant la création effective du royaume de Grande-Bretagne par l'Acte d'Union de 1707. Il combine la croix de saint Georges du drapeau anglais et la croix de saint André du drapeau écossais. Après l'Union de 1801, ce drapeau fut augmenté de la croix de saint Patrick pour représenter l'Irlande.


C'est parti pour la lettre suivante, le 2ème O de London.


samedi 8 octobre 2016

LONDON

J'entame une nouvelle broderie.
C'est ma grande de 10 ans qui me la demande, je ne peux donc pas dire non...

Voici le début de LONDON...


Celtic Christmas : presque la fin des perles


J'arrive peu à peu à la fin du perlage.
En revanche, je suis maintenant en manque des perles rouges.


Moi qui pensais la terminer ce week end, c'est impossible.
Il faudra que je me réapprovisionne d'abord en perles !
Bref, ce n'est pas pour tout de suite....

dimanche 25 septembre 2016

Celtic Christmas, presque finie...

Je m'y remets, peu à peu...
Je ne crois pas que je reprendrais le rythme que j'ai pu avoir, mais de temps en temps, je rebrode un peu.

Et voici que j'ai terminé une nouvelle étape dans ma Celtic Lady de Noël.
Les fils DMC, c'est terminé (j'ai racheté le fil manquant !)
Le fil doré, terminé également.



Dernière étape à commencer, les perles !